3 minutes pour le dire

Artist

Date de sortie: Mai 2006
Prix: 15,0€
Ref: FC129

1 Pascal, pouvez-vous nous parler du choix du titre de l'album ?
On dit souvent qu'une chanson c'est plus ou moins 3 minutes ! 3 minutes, le temps d'un petit bonheur, d'un petit blues, c'est léger et profond, c'est fort et doux. Alors, ce titre m'est venu comme ça, j'ai essayé jusqu'au dernier moment de persuader mon entourage que ce n'était pas un bon titre, mais tout le monde l'aimait !

2 Comment s'est passé le processus d'écriture des textes et des musiques ?
Quand j'ai eu envie de faire un disque avec mes propres chansons, j'ai composé 20 nouveaux titres très rapidement. Souvent en un jet. De ces 20 titres, j'en ai gardé 2 qui avaient la couleur que je voulais donner à ce disque. Quelque chose de simple et dépouillé. Puis je me suis entouré d'autres auteurs auxquels je demandais d'écrire parfois sur un sujet donné, parfois sans direction précise. Là aussi, nous avons fait plus de chansons qu'il n'y en a sur le disque.

3 Comment définiriez-vous l'atmosphère générale de l'album ?
En premier lieu, j'ai pensé qu'il fallait mettre ma voix très en avant, en utilisant son spectre grave sans emphase dans l'interprétation. J'ai souhaité aussi que les arrangements musicaux soient assez dépouillés. Je disais aux musiciens: « tentons de faire beaucoup avec peu ! » Je trouvais que la virtuosité n'était pas nécessaire pour atteindre la couleur « road music » que je cherchais. Nous avons enregistré la plupart des titres en direct avec très peu de doublages. Cela nous a permis, je crois, d'obtenir une atmosphère musicale chaude et aérée, de servir le propos.

Yves Baibay  batterie
Michel Seba  percussions
Sam Gertsmans  acoustique & electrique basse
Geoffrey Burton  guitare
Bert Gielen  acoustique piano & keyboards

Tracks

  1. 2:24 Je ne reviendrai plus
  2. 3:16 Lili et Lisa
  3. 4:16 l'Apache
  4. 3:44 Dans l’onde qui s’étend
  5. 5:40 Merveilleux Monde
  6. 4:16 Pas grand chose
  7. 2:58 C’est dimanche
  8. 5:42 Cours bébé cours
  9. 3:50 Que sont devenues les fleurs
  10. 3:43 Filles soudain tombées des nues
  11. 2:02 L’amour, ça finit mal
  12. 4:00 J’ai froid
  13. 2:38 Pour et contraire
  14. 3:04 Et moi j’attends que Jeanne s’éveille
Durée totale 0:51:33