Poesie Sonore (LP)

Artist

Date de sortie: Déc 1982
Prix: 20,0€
Ref: IGL013

La poésie sonore est un titre controversé. Et pourtant, comparé au terme “poésie phonétique» qui est très ambigu, puisque cette poésie a oublié que la phonétique est une des sciences du langage, le titre sonore est à la fois plus précis et beaucoup plus vaste. Si l’on sait que "la poésie phonétique" n’a couvert que les poésies abstraites et destructrices du courant dadaïste, ou encore les poésies lettristes dont on connait le peu d’imagination, du même coup l’on comprend qu’il n’y avait pas de quoi faire miauler un "chien".

Ce terme: poésie sonore, de plus comparé aux poèmes oraux - presque tous ceux-là nous disant soit un jeu de sentiments personnels pour son auteur, soit une histoire jouant dans le verbe sans jamais le contester- veut se séparer d’eux, du fait que le mot sonore affirme en plein l’existance du monde ou “tout phénoméne par l’articulation duquel les cordes vocales entrent en vibrations" [se fait].

Dans la réalité, à la suite des "cordes vocales en vibrations", c’est tout le corps de l’homme qui devient vibratoire, le corps en entier étant un résonateur total dont une des issues exprimées est notre souffle.
Ce corps devient plus vaste encore, parce qu’il lui a été donné de se découvrir en utilisant les manifestations électroniques; ces manipulations comprennent les changements de vitesses, les échos, les réverbérations, les superpositions, les multiplays, les synthétiseurs, les variateurs de vitesses, etc., soit autant de vibrations infinies s’ajoutant aux "cordes vocales entrant en vibrations" et multipliant les richesses expressives de l’humain comme jamais nous ne pouvions le pressentir avant 1950, 1950 étant en gros la date étonnée et étonnante quand, en toutes possibilités, nous pumes acquérir ces machines électroniques nous prolongeant.

En raison de ce multi-phénomène, le terme poésie sonore est accepté, par sa précision même, en maints pays, y compris aux Amériques le trouvant plus précis et plus vaste que le terme “sound poetry" qui englobe aussi bien la lecture simple du poème, que le poème oral, que le poème phonétique ou lettriste, que le poème sonore proprement dit. D’ailleurs, le poème sonore réel, soit multiplié par les manipulations électroniques, semble peu connu aux USA, comme il est tres peu connu en Grande-Bretagne, même si quelques auteurs commencent a nous rejoindre, assez timidement il est vrai ; l’aspect dit "performant" du poème semble ajouter une vague idée du "sonore" à faire, ce qui au fond n’est qu’une lecture amplifiée grâce a l’utilisation d’un microphone.

Cet album est actuellement indisponible

Tracks

Face A

  1. 3:35 Le discours des Ministres
  2. 3:07 A l'impossible nul n'est tenu,
  3. 6:06 Jeux de présence
  4. 7:56 Une Fête de microparticules vocales

Face B

  1. 3:23 La chanson des papes
  2. 8:20 La poésie sonore du plus loin que le verbe et toujours pour lui
  3. 10:05 Le fond de la gorge
Durée totale 0:42:32