Porta del Vento

Cela a commencé comme un voyage intérieur à la recherche des racines siciliennes du saxophoniste Pierre Vaiana, son grand-père maternel était charretier dans la province de Palerme, comme tous ses frères. Les charretiers siciliens parcouraient de longues distances et s'arrêtaient dans des auberges appelées funnacu, dans lesquelles ils tenaient de légendaires joutes improvisées de poèmes d'amour chantés. Le funnacu sicilien appartient à la tradition euro-méditerranéenne du Funduq (en arabe), une auberge pour voyageurs marchands qui existe depuis la Grèce antique ( le pandocheion ).

Dans ce projet, Pierre Vaiana propose de nouvelles compositions s'inspirant largement des couleurs et des saveurs des deux rives de la Méditerranée comme la tarentella, la tammuriata et autre pizzica.

L'inspiration rythmique du groupe n'hésite pas à faire des incursions dans les cycles rythmiques indiens ou africains. Le jeu des musiciens laisse une grande place à l'improvisation dans un esprit de liberté, de spontanéité et d'ouverture.

Tracks

  1. 4:45 U suli cadi tranquillo
  2. 9:31 Bahria - Porta del vento
  3. 5:00 Incontro
  4. 5:40 Ballu da curdedda - Madonna, Madonnella
  5. 9:36 al Jazaïr
  6. 2:29 Traino - Etnanjaro
  7. 7:20 Gira, vota e firria
  8. 5:49 Chiacchiara ccu mia
  9. 4:53 â Kalsa
  10. 13:19 A ciascuno il suo
  11. 0:40 Sant'Antoninu
Durée totale 1:09:02