Au début des années 80, le saxophoniste Steve Houben est déjà un musicien expérimenté avec diverses expériences derrière lui comme le Open Sky Unit avec Jacques Pelzer et Mauve Traffic avec Bill Frisell. Quant au pianiste Charles Loos, il est de la même génération que Houben et a fréquenté comme lui le « Berklee College of Music » à Boston avant d’entreprendre une carrière jazz et de collaborer à des groupes de fusion (Abraxis) et d’avant-garde (Julverne).

Normal dès lors que, dans un petit pays comme la Belgique, les destins de ces deux artistes se soient à un moment croisés...