Ecouter gratuitement l'album "Spontaneous effort" en quasi intégralité en cliquant ici.

Freddie Deronde est décédé le 6 janvier 2012 à l’hôpital du Bois de la Pierre, Wavre (Belgique), des suites d’un cancer du foie. Freddie avait étudié la guitare à 9 ans (prix Django Reinhardt 1955) avant de choisir la basse électrique puis la contrebasse avec, comme mentor : Benoît Quersin (b).

Doté d’une excellente approche rythmique et harmonique, il apparaît brièvement avec les groupes pop-rock Wallace Connection et Casino Railway, puis avec le quintet Solis Lacus de Michel Herr (p) et Richard Rousselt (tp). Soliste inspiré, ayant eu Paul Chambers et Scott La Faro en exemple, il accompagnera les meilleurs jazzmen au cours des décennies 60’ et 70’. Citons : Bud Powell, Tete Montoliu (p), Clifford Brown, Quincy Jones, Clark Terry, Jon Eardley, Chet Baker (tp), Phil Woods, Don Byas, Sahib Shihab, Jerome Richardson, Lennart Johnson, Robin Kenyatta, Pepper Adams, Joe Henderson, Hank Mobley, Lee Konitz, Al Cohn, Zoot Sims (saxes),  Stu Martin, Al Levitt (dm), John McLaughlin (g) Stuff Smith et Jean-Luc Ponty (vl) (Jean-Luc Ponty Experience – concert à Liège en 1970).

Et, plus près de nous : Marc Moulin, Michel Grailler (p), Barney Willen, Jacques Pelzer, Jean-Pierre Gebler, Lou MacConnell (saxes), René Thomas (g), Jack van Poll (p) (tournées en Europe Centrale en 61). Souvent accompagnateur de Philip Catherine (g), ils se produiront notamment ensemble au festival de Montreux en 1968.

Fréquemment associé à Michel Herr (p) et Félix Simtaine (dm), il a gravé en leur compagnie un mémorable « Ouverture Eclair » en 1977 (CD & LP.Oryx 001). Très malade de 83 à 87, il réapparaît à la fin des années 80’ en remplacement de Teddy Kotick dans le quartet de JR. Monterose. Il sera très proche de JR et tournera régulièrement avec lui aux Etats-Unis jusqu’au décès du ténor en 1993.

Avec JR Monterose, Philip Catherine, Michel Herr et Jan de Hass, il a enregistré « Spontaneous Effort » en octobre 89 : un album superbe qui aurait dû marquer son retour gagnant (Igloo IGL 081). Hyper-sensible, en lutte depuis quarante ans contre ses addictions il rejoue encore au Travers en 1992 avec Erwin Vann (ts) et Peter Hertmans (g) puis au Sounds avec Gino Lattuca (tp) et Jacques Pirottion (g) (94-95). Freddie Deronde gardait quelques vrais amis. J’avais le privilège de compter parmi eux. Nous l’avons accompagné, discrètement le jeudi 12 janvier sur une pelouse de Court Saint-Etienne (Brabant Wallon). L’effort spontané reste gravé en nos cœurs. Merci à Micheline, sa compagne de lui avoir tenu la main avec tant de dévotion ! See You, Baby !
Jean-Marie Hacquier

17 janvier 2012 sowarex