Au Maroc, son pays natal, on le surnomme "le magicien des rencontres". Majid Bekkas a grandi à Salé et a appris la musique à Rabat: oud, guitare classique. Il apprend aussi la musique des Gnaouas, population noire du Maroc, descendant des esclaves en provenance entre autres du Soudan. Cette musique, Majid Bekkas, veut la faire connaître dans le monde et lui donner un souffle nouveau. Depuis le début des années 1990, il a sorti de nombreux albums. Il est directeur du festival de Jazz de Rabat et nous présente Makenba son nouveau disque sur lequel il a rassemblé musiciens et instruments de culture très différentes.

Il était l'invité de l'émission 50 dégré Nord le 2 mars 2011 à l'occasion de son passge à Bruxelles pour la présentation de son dernier album Makenba.

Cliquez ici pour voir la vidéo sur le site de la RTBF.

09 mars 2011 sowarex

Traduction