le leader (...) intègre une grammaire contemporaine du trio jazz, où sous un classicisme apparent, miroitent les reflets d'un langage plus immédiat, élégant, à l'articulation limpide, soutenu par une parfaite technique (Romain Grosman, Jazz News - juin 2015)