Albert  Delchambre

Auteur, compositeur, interprète, éditeur, producteur, Albert Delchambre – né en 1947 à Chimay - est surtout poète ! Homme de mots et de maux, l’artiste ouvre par la chanson cette petite porte qui est bien trop souvent verrouillée en chacun de nous : la porte des larmes joyeuses, des petits bonheurs mélancoliques, des sarcasmes troublants de vérité, et de ces petites vérités qui ne sont pas toujours bonnes à dire… Trop vite confronté aux aléas d’une existence parfois amère, le petit Delchambre qui perd sa maman, ukrainienne, à l’âge de 4 ans, se réfugie très tôt dans la rêverie. A 14 ans, il décide de quitter l’univers dans lequel il se sent prisonnier pour entamer son parcours artistique. A 16 ans, sous le nom d’Ely Tchenko, il connaît un succès fracassant avec Frédérica. Titre qui sera, plus tard, repris par Nicoletta (qui en fera un tube) : La Musique. Le manque d’expérience sans doute et quelques duperies aussi feront que ne reviendra jamais à César ce qui aurait dû revenir à César… Avec le succès arrivent de nombreux artifices qui sont difficiles à gérer pour un enfant qui n’a pas encore fini de se construire. Suivra une très longue descente aux enfers. En 1975, Albert Delchambre fait la connaissance de William Dunker, il le prendra sous son aile et le fera travailler dans son propre groupe. Une rencontre sans doute importante dans la carrière de l’un et de l’autre. Il produira d’ailleurs les 45 tours en 1984 qui connurent un succès inégalé en dialectal …. 13 ans plus tard En 1976, Albert Delchambre se livre à travers L’Ivrogne. Il raconte sa terrible expérience, et la presse s’intéresse à nouveau à lui. En 1977, il sort un album On n’est pas du même bord. Cet opus sera très personnel. Albert Delchambre ne prône pas la loi du silence. Il s’ouvre et se livre tel qu’il est. En 1981, Albert Delchambre reçoit le Prix de la Presse au Festival de Spa. En 1982, son troisième album Entre l’enfer et le paradis ne dénote pas dans la traditionnelle sincérité de l’artiste.et est récompensé par le Prix « Angèle Guller » En 1985, sort le quatrième album « Rumeurs » Il crée aussi autant de spectacle éponyme, qu’il promène tout en long et large de la francophonie car homme de scène avant tout En 1991, Albert Delchambre sort un nouvel album, S’en dessus dessous. Il s’agit d’une sorte de compilation qui métisse nouvelles compositions et titres déjà connus. La SABAM le récompense de son prix pour l’ensemble de son œuvre, l’année suivante. En 2003 sort l’album d’une intimité due à R. Di Fernandino et Jeff Smalwood Acte Trois En 2004, l’artiste a livré une superbe prestation, dans le cadre des Francofolies de Spa, dans le petit Salon Bleu. Le public a répondu présent à l’appel d’un artiste au tempérament d’écorché vif. En dehors de son activité d’auteur, compositeur et producteur, Albert Delchambre s’implique beaucoup en faveur de la jeunesse et n’hésite jamais à aider les jeunes artistes à se lancer. C’est ainsi qu’il fonde les éditions Dicksong. Il est aussi membre fondateur du label « Franc Amour » qui s’escrime du mieux qu’il peut à produire encore et toujours des artistes de notre communauté et à travers IGLOO, les talents du Jazz belge ; incontournable dans le monde musical d’aujourd’hui . En 2014, il sort un nouvel album intitulé "Hors-Format", un album resté en gestation pendant près de 10 ans et "hors-format" tant sur la forme que sur le contenu : présenté dans un carton au format vinyle, cet album a été réalisé en toute liberté, à l’écart de toute contrainte, en dehors des lois du marché musical et de sa formalité…