Boyan Vodenitcharov

Né en 1960, le pianiste Boyan Vodenitcharov a remporté le deuxième prix du concours international de Senegallia en 1979 lorsqu'il est entré au Conservatoire d'Etat de Sofia. Il a par la suite obtenu le troisième prix du concours international Busoni en 1981, le premier grand prix au concours national bulgare de composition en 1982 et le troisième prix au Concours Reine Elisabeth en 1983. En 1986 et 1987, il a reçu une bourse, le " Fullbright Grant ", qui lui a permis de se perfectionner auprès de Léon Fleischer au Peabody Conservatory de Baltimore.

Depuis lors, Boyan Vodenitcharov a été acclamé aussi bien en Europe qu'aux Etats- Unis, au Canada ou au Japon. Il s'est produit dans de nombreux festivals, ainsi que dans de prestigieuses salles de concerts telles que le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le Concertgebouw d'Amsterdam, le Palais de la Musique de Strasbourg, la Salle Smetana de Prague ou le Suntori Hall de Tokyo.

Depuis une dizaine d'années, Boyan Vodenitcharov s'intéresse également aux instruments anciens, comme le tangentenflügel ou le pianoforte et il a collaboré avec de grands spécialistes comme Ryo Terekado, Marcel Ponseele et Sigiswald Kuijken.

On trouvera de nombreux enregistrements de musique classique interprétés par Boyan Vodenitcharov sous les labels : Balkanton, Pavane, Vivace, Etcetera, Gega New, Cyprès et Explicit, ainsi que Denon et Phi pour la musique ancienne.

Il est actuellement professeur de piano et d'improvisation au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles.

Artiste-musicien dans toute l'acception du terme, Boyan Vodenitcharov n’hésite pas à délaisser de temps en temps la voie de la musique classique pour emprunter les chemins de traverse de la composition, de l’improvisation libre ou du jazz avec notamment, Arnould Massart ou encore Steve Houben.