Hein Van de Geyn

Hein Van De Geyn est né en 1956 en Hollande dans une famille très musicale et a commencé à jouer de la musique à un âge précoce. Son père était un saxophoniste ténor amateur et amateur de jazz. Hein, de formation classique, à étudié le violon pendant 15 ans. En fin de son adolescence il a pris la basse électrique et s'intéresse à Jazz.

Hein a travaillé avec certains des groupes Dixieland dans le sud de la Hollande, mais aussi formé son premier groupe Bebop. Avec ce groupe, il a reçu le prix de «meilleur soliste» au concours du festival Jazz 1977 Laren. C'est après cela qu'il a décidé de reprendre la contrebasse, et vraiment poursuivre son rêve de devenir un musicien de Jazz.

Après avoir acquis beaucoup d'expérience dans toutes sortes de styles, Hein est allé aux États-Unis en 1980 en tournée avec Mark Lewis.

Après avoir vécu à Seattle pendant un certain temps et s'être beaucoup inspirée de Gary Peacock, il déménage à San Francisco en 1981. Ici, il joue dans un groupe avec John Abercrombie et Larry Schneider, enregistré quelques albums, et plus généralement, a beaucoup appris sur la réalité d'un musicien de Jazz.

En 1983, Hein est retourné en Hollande et est depuis l'un bassiste les plus recherchés en Europe. Il a été le bassiste avec Philip Catherine, entre 1985 et 2000 et a enregistré 9 CD avec lui.

Hein a fait des tournées dans toute l'Europe et a joué en Afrique, Israël, la Roumanie et la Thaïlande avec Philip. En 1987, il fait des tournées et enregistré au Japon avec Chet Baker. Hein était également le bassiste sur le dernier concert de Chet Baker à Rotterdam en 1988.

Ce fut aussi l'année où il a commencé à jouer avec Dee Dee Bridgewater. Après trois albums et de nombreuses tournées, leurs chemins se sont séparés, Hein ayant voulu poursuivre sa propre carrière en tant que leader et producteur.