Jonas Knutsson

A quinze ans, Jonas Knutsson faisait déjà partie du groupe de jazz-rock Kabazz, tout en poursuivant ses études musicales à Uméa, puis au Conservatoire royal de de Musique de Stockholm.En 1984, il intègre les formations Myntha et Elise Einarsdotter Ensemble (E.E.E.), avec qui il restera jusqu'en 1997.

En 1990, il obtient avec le groupe «Encore» le «Jazz in Sweden Award», récompensant le meilleur enregistrement de l'année. Il obtient à nouveau le jazz in Sweden Award en 1992 pour son premier album solo «Views», et forme un duo avec le claviériste Mats Öberg. En 1996, il reçoit le prix «JazzKann», attribué par l'Académie du Jazz Suédois, pour l'ensemble de son travail.

En 1997, il s'associe avec le batteur percussionniste Bengt Berger et le contrebassiste Christian Sperring, pour fonder un trio sans véritable leader. Ce trio, qui accueille à l'occasion le pianiste Bobo Stensson, a enregistré 4 albums et été élue formation de l'année 2002 par l'Académie du Jazz Suédois.

En 1998, Ale Möller et Jonas Knutsson créent une oeuvre pour un Big-Band multiculturel, associant 15 musiciens «traditionnels» de différentes ethnies. Ce projet, présenté dans le cadre de la manifestation «Stockholm, Capitale Culturelle de l'Europe 1998», a enregistré deux cds. C'est également en 1998 qu'a eu lieu la rencontre avec Bertrand Renaudin pour la création de «L'Arbre Voyage» dont l'enregistrement est l'un des succès discographiques du jazz français en 2003. Dans la même période, il s'associe à deux musiciens traditionnels suédois au sein de «Triptyk», avec qui il enregistre deux albums.

Il fonde en 2002 le « Jonas Knutsson Quartet » , qui enregistre pour le label «Touche Music» Il fonde ensuite le duo «Norrland » avec Johan Norberg, considéré comme l'un des meilleurs spécialiste de la guitare folk en Suède. Cette formation, entre folk nordique et jazz, a enregistré son premier album en 2004, et un second en 2005, sur le label allemand «Act».