Michaël Guttman

Le Violoniste belge, Michael Guttman, admis exceptionnellement au Conservatoire Royal de Bruxelles dés l’âge de 10 ans. Ses débuts sur la scène a 16 ans en duo avec Jean Pierre Rampal, a été un événement marquant, qui l’a amené à rencontrer Isaac Stern lors de Master-Class à Jerusalem. Encouragé et aidé par le Maître il est admis à la Juilliard school de New York, et, tout en développant une jeune carrière, poursuit ses études avec Dorothy Delay , le quatuor Juilliard et Felix Galimir. Pendant l’exposition universelle de Seville de 1992 il est choisit comme soliste pour représenter la Belgique et devient un des solistes les plus en vue dans son pays. Sa redécouverte de la Sonate pour Violon et Piano d’Henri Vieutemps l’inscrit dans la grande tradition de l’école belge du violon.

Ses débuts à Londres, sont rapidement suivit de concerts au Barbican hall avec le Royal Philharmonic Orchestra et le London Philharmonic Orchestra, et d’enregistrements, avec ces orchestres prestigieux, de concertos du XX siècle (Rodrigo, Bloch, Weill, Hindemith..). Sa carrière prend un essor international et Michael Guttman se produit au Lincoln Center à NewYork, au Concertgebouw d’Amsterdam, en Asie , spécialement au Japon où son répertoire franco- belge est très apprécié, en Argentine où il rencontre Astor Piazzola. Très demandé comme chambriste, il est invité dans de très nombreux festivals par , notamment, Martha Argerich,(Lugano) Yuri bashmet (Elba), Natalya Gutman (kreuth), Boris Berezovski(Moscou) ou Salvatore Accardo(Vincenza), et est présent en France dans de nombreux festivals comme premier violon du Quatuor Arriaga.
Assistant du grand compositeur et chef d’orchestre, le regretté Lukas Foss il développe aussi une activité de chef d’orchestre qui l’amène à collaborer aux Etats Unis avec des musiciens tels que Peter Serkin, Stanley Drucker et Josha Bell et en Belgique à diriger le Brussels Chamber Orchestra.Sa rencontre marquante avec Piazzola l’a mené à une collaborer étroitement avec le bandéoniste français Olivier Manoury et à programmer différents musiques du monde qu’il aime à présenter aux cotés du répertoire traditionnel.Sa collaboration avec le grand compositeur américain Philip Glass resultera en une première de son double concerto pour violon et Violoncelle avec le Dallas Symphony au Carnegie Hall de NY, dirigé par Jaap van Zweden en 2012. Pendant cette même saison, il se produira avec le Hong- Kong Philharmonic, le Royal Flanders Philharmonic et le Seoul Philharmonic. Une autre première , d’un concerto de Steven Stucky, est prévue en 2013 avec le Chicago Symphony orchestra.

Suivant les pas de son mentor Isaac Stern, son enregistrement remarqué de trois concertos de compositeurs israéliens avec le London Philharmonic et le regretté David Shallon a mené Michael Guttman à jouer avec de nombreux orchestre en Israel.
Toujours inspiré par Isaac Stern, Michael Guttman attache une grande importance à aider les plus jeunes et dans ce but,collabore notamment avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et Augustin Dumay à Bruxelles, ainsi qu’avec la Juilliard School à New- York. Après plusieurs festivals organisés à Bruges, à Toronto et dans les Hamptons NY, Michael Guttman dirige le festival « Pietrasanta in Concerto », en Toscane, qui en seulement 4 ans s’est imposé comme un événement de haut niveau artistique, et dont les productions sont demandées par d’autres organisateurs, tel que le Tuscan Sun Festival de Cortona.

Michael Guttman a crée La Camerata de Paris.