Michel Mainil

Michel Mainil, saxophoniste, clarinettiste, est né en 1955 à La Louvière, petite ville de Belgique considérée comme le berceau du surréalisme. Ce sera vers 15 ans, en côtoyant des musiciens locaux et par l'écoute de disques, qu’il commencera à étudier la musique et, plus particulièrement, le saxophone et la clarinette.

Il s'intéresse au départ au jazz traditionnel et aux big bands (Duke Ellington) avant d'être tout à coup "flashé" par John Coltrane et, plus particulièrement, par les disques Blue Train et Afro Blue Impression. Ces albums seront à l'époque définitifs dans ses orientations.

Il fait partie aussi des Jazz Migrators avec René Desmaele, Pierre Lafontaine, Alain Rochette, René Harvengt, José Bedeur, Antoine Cirri. Le répertoire est un hommage au drummer Art Blakey et à ses Jazz Messengers. Il a aussi joué avec la chanteuse roumaine Anca Parghel et a formé un quintet avec, en guest, la chanteuse Hilde Van Hove. La rythmique est composée de Alain Rochette, Bart Zegers et Georges Triantafylou.