Toine  Cnockaert

Après la découverte des « Tambours du Bronx » et la décoration de son propre bidon, il organise un spectacle avec ses camarades de classe qui le mènera à se produire sur plusieurs scènes locales. Ces premières expériences musicales ainsi que son enfance rythmée par les disques de jazz de son père, guitariste, guideront Toine vers la découverte et la pratique d'un nouvel instrument : la batterie. C'est dans un registre rock qu'il participe dans un premier temps à divers projets musicaux avec lesquels il aura la chance de se produire sur plusieurs grandes scènes, dont celle de « l'Inc'Rock festival ». Cette idée de se professionnaliser grandit en lui et Toine s'inscrit aux cours de Philippe Mobers (Maurane, Philippe Lafontaine,...) pour 4 années de cours particuliers. Toujours dans cette même démarche, et dès l'obtention de son CESS, il rejoint le « Jazz Studio » d'Anvers où il travaille entre autres avec Antoine Cirri et Laurent Mercier. Une année plus tard, Toine est reçu au Conservatoire Royal de Bruxelles et fréquente les cours de Bruno Castelluci, Thomas Grimmonprez, Thierry Gutmann, Jean-Louis Rassinfosse, Arnould Massart, Pirly Zurstrassen, Guy Cabay,... Il obtient son Master Spécialisé en batterie Jazz 5 ans plus tard, avec grande distinction. Parallèlement, il participe aux stages de l'académie d'été de Libramont où il travaille avec Xavier Rogé, Bo Van Der Werf, Geoffroy De Masure,... ainsi qu'à un bon nombre de Masterclasses de grands maîtres tels que Peter Erskine, Jeff Ballard, Stéphane Galland,... Il s'intéresse aussi beaucoup à la percussion classique et prend des cours avec Pierre Quiriny (qu'il réussit avec grande distinction) dans le cadre de son Master Spécialisé. Il approfondit ses connaissances ensuite dans un duo autour d'Alberto Ginastera avec la pianiste classique Julie Delbart ainsi qu'avec le quatuor « Origami ». Sur le plan artistique, Toine se produit au Brésil, sur les scènes européennes (Suisse, Angleterre, France, Allemagne) et belges comme la Jazz Station, le Théâtre National, le Théâtre de Namur, le Music Village, le Sounds, Jazz à liège, le Hot Club de Gand, l'Espace Delvaux, le Théâtre de Liège, l'Aula Magna, le Manège de Mons ainsi que divers centres culturels et festivals... Il participe aussi à une multitude de sessions d'enregistrement dans des studios renommés : Igloo Records, Noise Factory, Low Man's Land, S.A.E Institute, IAD,... De 2014 à 2018, Toine est engagé dans plusieurs tournées de comédies musicales dont « Cabaret », « La mélodie du bonheur », « Evita », « Sunset Boulevard », pour plus de 180 concerts en Europe et se produit régulièrement sur la scène de jazz belge.