Tom Van Dyck a rassemblé autour de lui deux générations de saxophonistes pour Saxkartel. Altiste, il passe ici au baryton. Kurt Van Herck, bien connu sur la scène belge, a remporté le Django d’Or il y a quelques années. La Française Sara Meyer et Robin Verheyen sont plus jeunes. Pouvant être comparés à un quatuor à cordes, ils font un choix très clair et différent dans le répertoire. Le jazz est le point de départ, en plus de leurs compositions originales, le groove, le swing et l'improvisation sont les éléments fondateurs de leur musique. L'intimité et la vulnérabilité de cette formation cachent bien sûr leur vraie force.