factice
Organetta

Avec "Organetta", Tomassenko propose une musique vivante, intime et singulière où se croisent les sons et les mots. Les textes sont touchants, à la fois drôles et sévères, poétiques et sarcastiques. Olivier Thomas joue sur les mots, il invente des langues imaginaires, chante et raconte le sens et le non-sens.

Accompagné par Catherine Delaunay et Laurent Rousseau, Olivier Thomas offre un son original et personnel au service de la narration, de la suggestion, avec des arrangements et associations d’instruments, bidouillés ou réels, qui invitent au spectacle: grelots, plaquàpieds, clarinettes, likembés, organetta, cor de basset, capteur dentaire, scie, guitares, chant, onomatopées, français dissonant, mini chorale, rythmes et mélodies.

Organetta nous transporte dans un univers musical onirique et rempli d’humour où la symbiose des trois musiciens vient parfaire la bonne humeur du disque.

"Une musique de chambre pas bien rangée" (Olivier Thomas)