IGL241-OBVIOUSLY
Obviously

Fabrice Alleman présente son nouvel album «Obviously» qui confirme une fois de plus ses talents de compositeur, d’improvisateur et de mélodiste.

Pour ce nouvel album, il s’est entouré de musiciens d’envergure: on y retrouve la pianiste Nathalie Loriers dont le lyrisme marque déjà « l’histoire du jazz belge », le bassiste américain Reggie Washington qui a partagé la scène avec les plus grandes pointures du jazz (Branford Marsalis, Roy Hargrove, Steve Coleman, ...) et Lionel Beuvens, l’un des batteurs belges les plus sollicités du moment. A noter également la présence du jeune et talentueux guitariste Lorenzo Di Maio invité sur deux morceaux. L’album est constitué de compositions personnelles (excepté un titre en hommage au batteur de Miles Davis, Tony Williams) qui nous emmènent aux confins du jazz et du groove, en étant à la fois modernes et ancrées dans la tradition. D’une écriture fluide, presque instinctive, les compositions de Fabrice Alleman sont nées du coeur et éveillent en nous la question suivante: «Qu’est-ce que l’évidence?»

«Le jazz est de mise, l’indifférence ne l’est pas...»

Tracks

  1. 5:35 J-J
  2. 5:02 Hope for the world
  3. 4:11 Don't say it's impossible
  4. 6:34 Sister Cheryl
  5. 6:59 3 or 4
  6. 3:31 Morning
  7. 7:10 The afternoon
  8. 4:24 The evening
  9. 7:46 Regards croisés
Durée totale 0:51:12

Photos

  • Fabrice Alleman New Quartet // Obviously (official HD)
  • Fabrice Alleman // Obviously (official HD)
  • Fabrice Alleman NEW QUARTET // Obviously (banner)

Vidéos