Trente ans que le label IGLOO concentre dans son catalogue une véritable Histoire du jazz en Belgique et joue encore au découvreur de talents.

La série Jazz Classics qui vient de sortir permet de mesurer l'impact d'enregistrements devenus introuvables et heureusement réédités sous de nouvelles pochettes avec des photos d'archive.

Ainsi, ce trio réunissant Chet Baker, Philip Catherine et Jean-Louis Rassinfosse et qui allait illuminer les scènes internationales pendant des années, représente sans doute un des fleurons du catalogue. Ou aussi Never Let Me Go du saxophoniste-flûtiste Jacques Pelzer entouré du tout jeune Éric Legnini, mais aussi de Michel Graillier et du ténor américain Barney Wilen.

Trois albums de guitaristes, Oscar de Philip Catherine, London Baby de Serge Lazarevitch et Storie Vere de Paolo Radoni complètent ce qu'on espère n'être qu'une première fournée des trésors issus de l'IGLOO. À quand Intuitions de Michel Herr, Tout Seul de Charles Loos ou Trinacle de Pierre Vaiana? Indispensable!

J-P G.