Erik Truffaz

C'est l'album The Dawn qui révèle Erik Truffaz au grand public. Son style évoque souvent celui de Miles Davis, et à ce titre on le qualifie régulièrement d'épigone de ce dernier. Cependant la musique d'Erik Truffaz est un métissage des genres. S'appuyant sur une rythmique drum and bass, les morceaux oscillent entre la sonorité feutrée de la trompette de Truffaz et le rap anglophone du chanteur Nya invité sur l'album. La formule sera reprise sur l'album suivant Bending new corners et confirmera son succès. The walk of the giant turtle montre une orientation plus rock, avec notamment un rôle plus important laissé à la basse électrique nerveuse de Marcello Giuliani et à la puissance du toucher de Marc Erbetta.

Sur l'album "Song of You", le "morceau titre" est interprété en duo par Wissels et un Erik Truffaz mué en Miles dans ce qu’il peut avoir de plus romantique et envoûtant : proche du micro, le souffle parfois à peine timbré, à la fois retenu et expressif. Les deux jugent parfaitement de la nécessité de chaque note pour quatre minutes et huit secondes de bonheur. Vers la fin de l’album, cette atmosphère est revisitée par le court « After Slumber », où Truffaz pose grâce à son sampler une nappe qui sert d’écrin à des bribes de mélodie. On pense parfois aux « Seagulls of Kristiansund » de Mal Waldron.
Mwanji Ezana