Guy Cabay

Vibraphoniste de jazz, pianiste, chanteur, auteur, compositeur, musicologue né à Polleur (Spa-Belgique) en 1950. Il s'initie au jazz à la fois en autodidacte et sous la direction amicale et attentive du saxophoniste belge Raoul Faisant, ami de Coleman Hawkins.

Fin des années 60, il étudie la musicologie à l'Université de Liège puis, part comme chercheur à Venise et à l'Université de Bologne où il prépare une thèse sur la musique du XVème siècle. Sa vie oscille alors entre les bibliothèques d'Italie du Nord et les clubs de jazz de Liège où il joue avec le saxophoniste belge Jacques Pelzer et le fabuleux guitariste René Thomas. Fin des années 70 Avec Steve Houben et d'autres jeunes jazzmen de sa génération, il fonde la première école de jazz de Belgique, le "Séminaire de Jazz du Conservatoire Royal de Liège".

Il écrit et chante paroles et musiques d'un album dont le succès est considérable, Tot-a-fèt rote cou d'zeûr cou-d'zos , un mélange surprenant d'accents brésiliens et de wallon, le dialecte de son pays natal. Commentaires de Chet Baker: " Guy, you sing like Joao Gilberto ". Pour la critique et le public, il devient le chanteur intimiste amoureux de la bossa nova et le vibraphoniste le plus « carioca » parmi les jazzmen belges. Qui ne se souvient d' I fèt copé qu'amon Laca, qu'amon Laca, qu'amon Laca… ?