La composition musicale de « Babel » est le résultat de la rencontre et de la confrontation de deux univers sonores: le caractère aérien, contemplatif et lyrique des polyphonies vocales écrites par Martine Kivits et l’envoûtement lancinant, violemment physique, volontairement terrestre et rituel, des percussions emmenées par Poney Gross.

En savoir plus


Le traitement des voix allie des techniques de chant et d’écriture issues des traditions populaires et religieuses méditerranéennes et moyen-orientales (chorales byzantines, vocalisations bulgares et exotisme sucré des mille et une nuits) à quelques procédés plus actuels (répétitivité minimaliste).
Le résultat de cette synthèse hétérogène dans ses sources, mais homogène dans son objectif, est la définition d’un style unique, cohérent et puissamment évocateur: la musique hypothétique d’une culture révolue, le rituel imaginaire d’une ethnie mythique, la reconstitution – distanciée et ludique, purement intuitive et sans aucune ambition de vraisemblance historique – des bruits et des chants de l’antique Babylone.

Production Artistique: Martine Kivits, Poney Gross, Jean-Luc Fafchamps

Fermer