Le pianiste Eddy Loozen est avant tout autodidacte, bien qu’il ait suivi des cours de piano, de théorie et d’harmonie.
L’éventail de ses intérêts musicaux est large, embrassant le jazz, la musique classique, contemporain, improvisée, ethnique, en passant parfois d’autres genres musicaux comme le blues, la pop ou le rock.

Eddy Loozen est un avant-gardiste / rénovateur du piano de renom, mais aussi un musicien (entre autres jazz) au jeu émotionnel et pourtant très pianistique.

Egalement compositeur inventif. Il a composé pour des orchestres (Il est le créateur du B.O.C.M.O (Belgian Open Créative Music Orchestra)), ainsi que pour de plus petits ensembles dans les champs du jazz ou de la musique contemporaine, pour le théâtre, les films d’animation et accompagnement de films muets; il a aussi travaillé avec des artistes visuels (sculpteurs, peintres, vidéastes)

Pour sa création musicale en ensemble, il utilise aussi  » la conduction  » . Terme américain introduit par Butch MORRIS en 1985 dans son oeuvre  » Current Trends in Racism in Modern America  » The Kitchen NYC., conduction est une contraction des mots  » conduct  » et  » improvisation  » . Cette méthode fonctionnelle et flexible donne au chef d’orchestre – compositeur le moyen de composer pendant la performance : son langage gestuel est étendu en utilisant une large panoplie de mouvement en accord avec les musiciens.