Guo Gan, Yi-zhen de nom de courtoisie, est né en Chine dans la ville de Shenyang. Il joue le erhu (violon chinois à deux cordes) et débute son apprentissage auprès de son père, Guo Junming, célèbre soliste de erhu en Chine. En 1987, il entre au Conservatoire de musique de Shenyang et remporte en 1991 un prix de erhu avec une mention spéciale. Son mémoire de diplôme porte sur les techniques de erhu empruntées au violon.

Entre 1991 et 1994, il donne de nombreux récitals avec ses ensembles de erhu et de percussions. Nommé en 1995 professeur du Conservatoire de musique de la province du Liaoning (de erhu et de percussions), il participe la même année à la création du groupe de musique jazz  » GYQ », très célèbre en Chine.

La connaissance approfondie de la musique classique chinoise, couplée à une souplesse et une ouverture au jazz et aux autres cultures, en fait un invité idéal.