« Antoine poursuit sa route avec ces “Sketches of Nowhere”, nouvel opus où l’urbanité et la modernité de son jazz rencontrent assez logiquement les textures électro (déployées entre autres par le guitariste Bert Cools) (…) « Quant à la maturité du leader, aussi bien en termes de drumming que de vision esthétique globale, elle ne laisse pas d’étonner, emblématique de cette nouvelle génération. »

« l’urbanité et la modernité de son jazz rencontrent assez logiquement les textures électro » (Max Robin, Batteur magazine)

Lien