Hélène Duret - Synestet - Rôles - Jazzmania

Un line-up qui ne manque pas d’exciter l’écoute. Et c’est bien le cas avec ce disque dans lequel on apprécie le sens mélodique des compositions, toutes de la clarinettiste sauf « La mesure du possible » de Sauzereau et « Mouillette », une pièce improvisée par le guitariste et le batteur. Une pièce en duo pour ouvrir l’album, une autre pour le clôturer. La mise en place est, elle aussi, soignée et réfléchie, avec une volonté de mettre en avant les membres du quintet. Car c’est là l’un des intérêts de l’album : on n’a jamais l’impression d’entendre un quintet de jazz, tant les parties des solistes s’intègrent avec le raffinement d’une musique de chambre. « Hier » est une petite merveille de composition, tout comme « Reine sous terre ». Le solo de Fil Caporali sur « Pas de Signal » est lui aussi un grand moment de sonorité douce. Car si l’album brille par ses compositions et l’agencement des morceaux, le son d’ensemble est lui aussi prenant de bout en bout, preuve sans aucun doute du travail d’équipe que le projet a développé. Quant à la « directrice » – prendre une direction, une esthétique – du projet, on aurait pu imaginer chez elle l’influence des grands clarinettistes français (Sclavis, Kassap, Portal), mais c’est plutôt du côté de Jimmy Giuffre qu’elle a puisé son sens de la mélodie, de la pureté du son et du mouvement dansant (la danse, un art qu’elle a par ailleurs pratiqué).” (JP Goffin, Jazzmania)

un disque à se procurer sans hésiter!

Lien

Hélène Duret - Synestet - Rôles - Jazzmagazine

* CHOC JAZZMAGAZINE *

Il est rare que l’exigence formelle coïncide avec une intensité de tous les instants. Cette alliance fragile, on la trouve dans le deuxième disque du quintette de la clarinettiste Hélène Duret” (Jean-François Mondot, Jazzmagazine)

Il y a dans ce disque une profondeur et une urgence poétique qui se ressentent à chaque morceau

Lien

Hélène Duret - Synestet - Rôles - LE SOIR

Dès les premières notes du premier morceau, « Le bonnet », on sait que cet album sera mystérieux. Ce duo clarinette-saxophone est assez énigmatique que pour susciter la curiosité de l’auditeur. La suite ne le décevra pas. Tout ici est à la fois simple : mélodies claires, harmonies aussi. Et inattendu : la manière de positionner la guitare par exemple, les solos de sax ébouriffants, les percussions inventives, le groove de la contrebasse, la cha- leur hermétique de la clarinette. Le tout enve- loppé d’une ironie amu- sée, comme si Synestet nous faisait un clin d’œil. Voilà un album inouï, dans le vrai sens du terme : comme on n’en a pas encore entendu.” **** LE SOIR, JC Vantroyen

“Un album inouï!” (Le SOIR)

Lien

Guillaume Vierset - EDGES - Jazzques

Et ça part aussitôt en garage rock psyché. Le Nord Stage 2 et la guitare hurlent et se frottent. La batterie tape sec, la basse bourdonne. « First Round » (tiré de l’album « The End Of The F***ing World », tout un programme !) puis deux morceaux sans noms mettent le feu. Toutes les influences citées plus haut nous reviennent en pleine face. Autant dire qu’on ne s’ennuie pas une seconde et qu’on voyage ! Tout est possible, rien n’est interdit et chaque musicien défie l’autre pour aller toujours plus haut et plus loin. Ça joue ! (Jacques Prouvost)

Deux sets intenses d’un cocktail musical sulfureux, ça fait du bien par où ça passe. (J. Prouvost)

Lien

Manuel Hermia - Freetet - Jazzpodium

Und es klingt, als wurzele es tief in der Harmolodik des Ornette Cole­ man Quartet der 1960er-Jahre, mit den entsprechenden Mög­ lichkeiten zur libertären musi­ kalischen Kollaboration, aber modernisiert durch viele formale Neuerungen. Und man kann schon sagen, dass Flermia die­ ses Konzept erfolgreich reali­ siert hat. Es gibt keine Beliebig­ keit, kein kollektives Powerplay in dieser Musik, die damit einer Pseudofreiheit, einer Pseudoin­dividualität entsprechen würde – alles ist wohlgeordnet durchs Arrangement, das alle mögli­ chen Abstufungen zwischen Balance und Nichtbalance, zwi­ schen Plan und Freiheit zulässt. Und genau das macht den Reiz dieser Musik aus. (Benno Bartsch)

Lien

Manuel Hermia - Freetet - Jazzthing (Juin)

Auch der Stil wirkt historisch, ein Hauch von Mingus, etwas Ornette, die Phase mit Don Cherry im Quartett. Und sogar die Attitüde knüpft an die Ära der Befreiung an.

Lien

Manuel Hermia - Freetet - L'AVENIR

Hommage au free jazz et à la liberté de parole, le « Freetet » s’inspire de la tradition sur de nouvelles compositions. Brillant !

“Loin d’être inaccessible, la musique du Freetet est exaltante et belle de bout en bout.”

(JP Goffin)

“Freetet : Manu Hermia et le sens du collectif” (entretien avec JP Goffin, L’avenir, 29 janvier 2022)

Lien

Manuel Hermia - Freetet - Jazzthing

“Für ein klangabenteuer wie dieses gibt es ein passendes Wort: libertär!”

Lien

Lorenzo Di Maio - ARCO- Live at Flagey - The End at the beginning

Le 10 septembre 2021, Lorenzo Di Maio présentait son album et nouveau projet ARCO.

The End at the beginning”, seconde  vidéo extraite de ce concert release.

Lorenzo Di Maio guitar / Sam Gerstmans double bass / Antoine Pierre drums  & FX

Ensemble UFO : Maritsa Ney violin / Martin Lauwers violin / Marie Ghitta alto violin / Merryl Havard cello

arrangements Fabian Fiorini

 

photo vignette © Didier Wagner

WATCH "The End at the beginning" LIVE AT FLAGEY

Lorenzo Di Maio - ARCO- Live at Flagey

Le 10 septembre 2021, Lorenzo Di Maio présentait son album et nouveau projet ARCO. “No more Samba”, première vidéo extraite de ce concert de présentation.

Lorenzo Di Maio guitar / Sam Gerstmans double bass / Antoine Pierre drums  & FX

Ensemble UFO : Maritsa Ney violin / Martin Lauwers violin / Marie Ghitta alto violin / Merryl Havard cello

arrangements Fabian Fiorini

WATCH "NO MORE SAMBA" LIVE AT FLAGEY

Manuel Hermia - Freetet - Le SOIR

” c’est bien la liberté de chacun des musiciens qui est ici mise en avant. Mais ne craignez rien : ce n’est pas du tout inaudible. N’hésitez pas, soyez impavides et foncez. Ecoutez « Serial Joker », c’est facile et exaltant. « Schisms » est sans doute plus ardu, mais « Ze Theme » et « Hidden Codes » sont enthousiasmants. Et le reste suivra, naturellement, jusqu’à cette super-version du « Temps des cerises ». Et vous serez si heureux que vous reprendrez le disque au début. Tant les musiques et les musiciens sont incroyables. (JC Vantroyen, LE SOIR)

“Trouver l’équilibre entre l’ordre et le chaos”

Entretien avec JC Vantroyen dans Le SOIR, 8.02.22

Lien

Guillaume Vierset / Harvest Group - Lightmares - Le SOIR

“C’est un jazz pop plein d’atmosphère qui sinue entre rêve et réalité, qu’on écoute comme un rêve éveillé et qui suscite en nous des images oniriques tantôt sereines tantôt mystérieuses.” (Le Soir, JC Vantriyen)

“Je veux le musique la plus vivante possible” (entretien avec Jc Vantroyen, Le Soir)

Lien

Guillaume Vierset / Harvest Group - Lightmares - Le Vif/Focus

Guitariste acide, blindé de jazz, de rock et d’effluves psyché, le compositeur Guillaume Vierset est l’un des musiciens belges importants de l’époque. Y compris sur le 3ième album de son Harvest Group, Lightmares

(Focus/ Vif, rencontre avec Philippe Cornet)

“le fils de 1987 amène la lumière dans le sillage d’une six cordes jazz allumée au rock et aux multiples trouvailles sonores aux effluves acides. En compagnie sur ce troisième opus, joliment titré “Lightmares”, d’une bonne dose d’onirisme et d’ambiances “entre chien et loup”.

(Philippe Cornet, Le Vif/ Focus)

Lien

Thomas Champagne - Tide - New York City Jazz Records

“Tide is a singular achievement, an utterly unique quintet album filled with strikingly original music” (New York City Jazz Record, Février 2022)

“The quintet’s sounds heavily weighted by often rock-resonant guitar and eccentric rock-pop-jazz hybrid drumming.(…) Champagne shines (…) only eight tracks but each is unique and original making for a rich listening experience” (New-York City Jazz Record, George Kanzler)

Lien

Toine Thys - Overseas - On Tour

OVERSEAS TOUR

08/03 Charleville-Mézières, Charleville Action Jazz (Fr)
09/03 360 Music Factory, Paris (Fr)
11/03 Flagey Studio 4, Brussels (B)
12/03 L’An Vert, Liège (B)
15/03 The Black Cat, Torhout (B)
16/03 Handelsbeurs, Ghent (B)
17/03 Susurro Club, Barcelona (ES)
29/04 Auditorium Abel Dubois, Mons (B)
30/04 Tournai Jazz Festival, 19:45, Magic Mirror (B)

Après la sortie de leur premier album en 2021 acclamé dans la presse internationale, Toine Thys présente (enfin après le report de la tournée 2021) son projet Overseas lors d’une tournée de 9 dates en Belgique, en France et en Espagne.

OVERSEAS est l’histoire de la rencontre entre le saxophoniste Bruxellois Toine Thys et le joueur de oud égyptien Ihab Radwan. Accompagnés par le percussionniste brésilien Zé Luis Nascimento (Césaria Evora, Al Di Meola, Oumou Sangare), la violoncelliste luxembourgeoise Annemie Osborne (Tcha Limberger, Magic Malik, Marillion), et le pianiste néerlandais Harmen Fraanje (ECM, Ernst Reijseger). Overseas se situe la croisée de la musique arabe et des modes hijazz, du jazz et de l’improvisation tonale, de la musique classique et des rythmes de la musique brésilienne.

” Une telle musique nous fait respirer le grand air” Jazzmagazine ****


Martin Salemi- About time - Dragon Jazz

« Les plages s’enchaînent et coulent avec intelligence dans une fausse simplicité en nous entraînant dans de nouveaux paysages toujours recommencés […] About Time est une production cohérente au naturel léger mais plein d’élan et construite comme une œuvre classique : tout y est mélodie, calme et ravissement, propice à la réflexion, un album que l’on sent inspiré par les idées élévatrices d’une belle humanité. »
Pierre Dulieu – DragonJazz (disque du mois, Sélection Best Of 2021)

Best album of 2021 dans Dragon Jazz

Lien

Martin Salemi- About time - Chambre avec vue - Musiq3

Vue sur le temps qui passe avec Martin Salemi

Rencontre dans “Chambre avec vue”  sur Musiq3 – RTBF

Vue sur le temps qui passe avec Martin Salemi

Rencontre dans “Chambre avec vue”  sur Musiq3 – RTBF (Camille de Rijck)

Lien

Martin Salemi- About time - Musiq3

“Le pianiste qui nous fait perdre la notion du temps”

Rencontre dans “La touche jeune talent” Musiq3 – RTBF

La touche jeune talent – Musiq3 avec Brigitte Mahaux

Lien

Margaux Vranken -La Suite - Chambre avec vue -Musiq3

Interview avec Camille De Rick dans Chambre avec Vue sur Musiq3

Chambre avec vue – Musiq3


Margaux Vranken - La Suite - Déclic - La Première

Margaux Vranken dans le meilleur pour la fin, Déclic, La Première et la Trois

Une chronique signée Laurent Graulus

Margaux Vranken dans le meilleur pour la fin, Déclic, La Première et la Trois

Une chronique signée Laurent Graulus


Margaux Vranken -La Suite - Le Soir

“exaltant, un vrai bonheur” ***

3 étoiles dans le SOIR


Martin Salemi- About time - Jazz magazine

“ils se promènent avec lancinance et nonchalance sur les territoires de l’incertitudeou d’une tranquille assurance” (Jazzmagazine) ****

**** 4 étoiles dans Jazz Magazine

Lien

Eve Beuvens - Inner Geography - VIF FOCUS

“Eve Beuvens dessine, tout au long de cette “géographie”, des paysages intérieurs qui se révèlent à la fois fragiles et solidement ancrés dans une Histoire du jazz que vient couronner in fine une version de ‘Caravan’ complètement envoûtante.”

(Philippe Elhem)

“complètement envoûtant”

Lien

Guillaume Vierset - First Round - CLIP

C’est l’histoire d’un gars qui déclare “The End Of The F***ing World”. C’est l’histoire de sa prise de conscience, celle d’un être qui ne se sent plus à sa place et dont l’esprit, tel un Dr Jekyll & Ms Hyde, est tiraillé entre 2 mondes, celui du formatage et celui où tout vole en éclat.

Véritable coup de poing dans la fourmilière du jazz, «First round» est le premier EP d’EDGES,  le nouveau projet de Guillaume Vierset.  C’est avec une équipe internationale de haut vol que le guitariste nous emmène avec poésie et nonchalance dans un univers musical aux confins du jazz et du rock prog.

WATCH FIRST ROUND

Martin Salemi- About time - Le SOIR

“Le pianiste offre 37 minutes de bonheur simple et discret, à écouter entre chien et loup, quand le noir du ciel commence à se déverser sur la lumière du jazz.” JC Vantroyen, Le SOIR

 37 minutes de bonheur (Le SOIR)

Lien

IGLOO Records - Back To The Future

Cet automne, Igloo entame un vaste projet de réédition d’anciennes parutions. Les premières références ont été minutieusement restaurées et digitalisées afin d’être disponibles à l’écoute dans la meilleure qualité audio possible. Des enregistrements rares qui témoignent d’une époque créative riche en expérimentations.

A l’heure de la dématérialisation et la disparition progressive des supports physiques, on pourrait s’interroger sur le rôle des producteurs et des labels face aux géants du streaming. Mais l’une des plus-values d’une maison de disque comme Igloo, c’est le
souci de pérennité et de conservation de son patrimoine. En plus de quarante ans, avec plus de 500 références (jazz, chanson, musiques contemporaines, musiques du monde, etc.), Igloo fait partie du patrimoine des musiques indépendantes.

Engagé dans la production de nouveaux artistes, le label n’avait pas encore pris le temps, ni mis les moyens, pour que tous ces enregistrements soient accessibles. Or, comme l’explique très bien Daniel Léon (ingénieur du son, un des fondateurs d’Igloo), il y a urgence, car les supports de nombreux enregistrements se détériorent. Nous avons donc profité de la crise sanitaire—comme s’il y avait quand même un point positif à cette crise—pour mettre en place tout un processus de restauration avec pour objectif de mettre à disposition du public nos 42 années d’enregistrements :

IGL001 – Jean-Paul Ganty – 1978

IGL002 – Arthur Petronio – 1979

IGL003 – André Stordeur – 1979

IGL004 – Godfried Willem Raes // Bellenorgel – 1979

IGL005 – La Maison du Jardinier – 1979

IGL006 – Silances – 1981

IGL007 – Léo Kupper – 1981


Martin Salemi- About time - Jazz- Musiq3

« Beautiful melodies and superb trio work […] An instant classic »

Interview avec Philippe Baron dans “Jazz” sur Musiq3/ RTBF

Interview avec Philippe Baron dans Jazz sur Musiq3 – RTBF

Lien

Paris Double Bill - Nathalie Loriers Trio & Julien Tassin Trio

LE 22 juin 2021
IGLOO Records présente une double sortie d’album événement au Studio de L’Ermitage à Paris.

JULIEN TASSIN – Sortie française de l’album “Moondancer”

Après un premier album remarqué, le guitariste belge Julien Tassin revient avec un Moondancer. Inspiré du jazz, du blues et de musiques de film, où la guitare, tantôt brute, tantôt aérienne, nous plonge dans un univers aux frontières du rêve et de la réalité. Avec une des meilleures rythmiques européennes – Nic Thys à la contrebasse et Dré Pallemaerts à la batterie – le trio témoigne d’une énergie et d’une osmose parfaites. Musiciens audacieux, ils surprennent à chaque instant en se jouant des codes et des dynamiques pour offrir une expérience intense.

Ecouter “MOONDANCER”

Julien Tassin : guitare
Nic Thys : contrebasse
Dré Pallemaerts : batterie

Début du concert à 20h00

NATHALIE LORIERS – Sortie française de l’album “Le Temps Retrouvé”

Référence incontestée du jazz européen et sidewoman recherchée (BJO, Philip Catherine, Aldo Romano…) la pianiste Nathalie Loriers s’est entourée de la saxophoniste néerlandaise Tineke Postma (Terri Lyne Carrington, Greg Osby…) et de l’excellent Nic Thys. Le trio en pleine maturité présente son troisième album «Le temps retrouvé». Des mélodies fortes pour un jazz raffiné au lyrisme à fleur de peau.

Ecouter “Le Temps Retrouvé”

Nathalie Loriers : piano, composition
Tineke Postma : saxophones
Nic Thys : contrebasse

Début du concert à 21h00

Avec le soutien de la SPPF et de WBI.

Infos & Réservations

Greg Lamy - Observe The Silence - eReM

Lamy ist ein echter E-Gitarrist im Jazz. Sein spielerischer Ansatz ist offen, oft rau und noch öfter unvorhersehbar. Hier schert sich niemand um Genre-Klischees – Greg Lamys Offenheit und Humor erinnern so an John Scofield. (eReM)

******  (phänomenal)

“Tolles Album!”

Lien

Greg Lamy - Observe The Silence - Jazz News

” de Jim Hall à John Scofield, en passant par la gâchette groove Wes mongomery, le virtuose de la Nouvelle-Orléans calme le jeux. (…) le compositeur impressionniste épure le propos  et cherche les respirations.”

“Le virtuose luxembourgeois (…) ralentit le tempo pour jouer avec les silences”


Toine Thys Overseas - Tamam Morning - Jazz Magazine

“Un violoncelle, un piano, des percussions, et puis surtout le saxophone et la clarinette basse de Toine Thys…”

“(…) une telle musique nous fait respirer le grand air” (Noadya Arnoux, Jazz Magazine 03/2021)


Ivan Paduart Patrick Deltenre - Ear We Are - Jazz Magazine

“L’écriture des thèmes est soignée, riche d’harmonisations et de contrepoints toujours dignes d’intérêt, et la limpidité et la simplicité chantante des improvisations ravit (…)”
Yazid Kouloughli, Jazz Magazine 02.2021

“(…) l’expérience de ces instrumentistes chevronnés s’entend”


Michel Herr - Positive - SABAM JAZZ AWARDS

Le compositeur et arrangeur Michel Herr a reçu le Prix Sabam for Culture “Jazz” pour son album “Michel Herr – Positive / Music for sextet and string quartet”.

La Belgique est une terre de jazz. Le talent de nos auteur.e.s et interprètes de jazz est reconnu internationalement.
Fier de ses créateurs/trices, le prix Sabam for Culture « Jazz » récompense un.e auteur.e ou compositeur/trice de jazz qui s’est distingué.e en 2019 par la création de nouvelle(s) musique(s).

“Une juste reconnaissance pour un grand monsieur du jazz belge.” SABAM

Lien

Julien Tassin - Moondancer - Rootstime

“Prachtige, licht nostalgische gitaarklank + loepzuivere composities + drie muzikanten die erg uitgepuurd samenspelen = een geweldige instrumentale plaat, waarmee je, zelfs op wereldschaal, rustig naar buiten kunt komen. Heerlijke, breeddenkende jazzplaat is dit!” (Rootstime)

“Heerlijke, breeddenkende jazzplaat is dit” (Rootstime)

Lien

OPERATION SPECIALE 21 POUR NOS ARTISTES

Oublions 2020, Vive 2021

Fêtez le passage à la nouvelle année en musique en offrant des cadeaux engagés qui soutiennent vos artistes et la production indépendante, c’est possible !

IGLOO Records vous offre 21% de réduction sur l’ensemble de son catalogue.
Le montant de la réduction accordée sera intégralement aux artistes !

Pour en bénéficier et en faire bénéficier vos artistes préférés, utilisez le

CODE PROMO :
IGLOO21

PROLONGATION DE L’OPERATION PENDANT TOUTE LA PERIODE DES VOEUX….JUSQU’AU  31/01/2021 !

Exemple :
Vous achetez le dernier et superbe disque de Julien Tassin à 20 euros.
Vous mentionnez le code IGLOO21 lors de la validation de votre panier.
Vous ne payer que 15,80 (20 – 21%).
Nous reverserons 4,2 euros à Julien.
Vous, Julien et nous passons de magnifiques fêtes!

Vous ne savez pas quoi choisir, on vous guide ci-dessous ou offrez une carte-cadeau!

IDEES CADEAUX

Margaux Vranken - Purpose- RTBF

Margaux Vranken “Purpose” dans le magazine “Alors on sort?” de la RTBF (la Une)

Margaux Vranken Purpose dans “Alors on sort?” RTBF / la Une

Lien

Julien Tassin - Moondancer - Le Soir

Qui pourrait ne pas apprécier ces huit morceaux qui naviguent dans les belles eaux de la tradition et de la modernité mélangées? Ce qui est formidable dans cet album, c’est la clarté des propositions. Clarté de la sonorité de la guitare, clarté de la mélodie, de la contrebasse et de la batterie. C’est beau, tout simplement. Par le jeu de guitare biensûr mais aussi par l’indispensable  d’accompagnement de Nicolas Thys et pré Pallemaerts. ce trio, c’est de la haute couture. Sa musique est à la fois raffinée et immédiate. Elle nous élève l’esprit et nous prend aux tripes. (JC Vantroyen, Le Soir)

“Ce trio, c’est de la haute couture (…) musique à la fois raffinée et immédiate. Elle nous élève l’esprit et nous prend aux tripes”

Lien

Julien Tassin - Moondancer - L'Avenir

Moondancer se révèle un disque passion­nant de par ses contrastes entre sonorité brute ou aé­rienne de la guitare, et ses influences blues et jazz qui ouvrent de multiples pistes d’écoute (…) Une vraie réussite! (Jean-Pierre Goffin)

“Moondancer, un album en forme de suite”

Lien

Margaux Vranken - Purpose- L'Avenir

“…que ce soit au travers de pièces plus chantantes ou de compositions plus comple­xes, le plaisir est intense de bout en bout, tant Margaux Vranken réussit, aux travers de compositions et d’arrange­ ments recherchés, à séduire dès la première écoute. Un très bel album qui allie fraîcheur et exigence.” (Jean-Pierre Goffin, L’Avenir)

“Union de belles mélodies et d’arrangements recherchés, « Purpose » est une vraie réussite, fruit d’un long travail de préparation” (J-P Goffin, L’Avenir)

Lien

Margaux Vranken - Purpose- Jazzflits

“Vranken is hier nog onbekend, maar dit debuut doet vermoeden dat we opnieuw met een interessant Belgisch talent te maken hebben. Als pianist is Vranken eigenlijk behoorlijk tra- ditioneel met veelal helder swingende solo’s. Als componist en arrangeur van alle nummers is ze juist avontuurlijk met zowel introverte gevoelige als levenslustige en heftige nummers.” (Tom Beetz)

Farayi Malek en Margaux Vran- ken zijn absoluut talenten om in de gaten houden. (Tom Beetz)

Lien

Margaux Vranken - Purpose- Le SOIR

“On ne sait s’il faut davantage applaudir la diversité des belles compositions et la qualité des arrangements, la perfection technique de l’enregistrement, le talent des musiciens, particulièrement la trompette de Ron Warburg et la basse de Sebastian Kuschczynsky, la beauté des voix, et surtout celle de Farayi Malek, la modestie de Margaux Vranken qui ne joue jamais la virtuosité ni l’ostentation. Cet album est juste. C’est un grand fleuve, irrigué par toutes ces sources-là. Ecoutez-le : il coule avec aisance et étincelle comme un joyau.”  (*** , JC Vantroyen, Le Soir)

La pianiste belge Margaux Vranken est revenue des Etats-Unis avec un album enregistré à Brooklyn. C’est « Purpose » et c’est brillant.

Lien

Margaux Vranken - Purpose- Dragonjazz

Cette musique très écrite aux confins de plusieurs genres m’évoque aussi bien les travaux d’Alexandre Furnelle que ceux d’un Diederik Wissels, ce qui n’est sans doute pas fortuit puisque Margaux Vranken a suivi jadis un stage académique avec le premier tandis que le second est responsable (comme le disait autrefois Miles Davis) de la direction artistique de cet album.
(…) Ce bel album très travaillé et soigné nous permet en tout cas de partager la passion d’une artiste qui entame sa carrière sous des auspices bien prometteurs. (Pierre Dulieu, Dragon Jazz)

Ce bel album très travaillé et soigné nous permet en tout cas de partager la passion d’une artiste qui entame sa carrière sous des auspices bien prometteurs. (dragon jazz)

Lien

Margaux Vranken - Purpose- Jazzaround

Au répertoire, dix thèmes qui illustrent tout son talent de compositrice, sa variété d’inspiration entre musique classique (« Fuga in F Minor », « Opening », « What a Day »), un lyrisme mélodique épuré (« Purpose », « Compo 140 », « The Ending of the Book », « Nostalgia », « Sorrow »), comme un jazz nerveux (« The Ancient Times of an Unknown City »). Chaque composition est jouée dans une configuration instrumentale différente du piano-trio de « The Ancient Times of an Unknown City » à l’onztet de « Purpose ». (Jazzaround)

“Au répertoire, dix thèmes qui illustrent tout son talent de compositrice, sa variété d’inspiration entre musique classique, un lyrisme mélodique épuré,  comme un jazz nerveux”

Lien

Julien Tassin - Moondancer - Jazzflits

Tassin kan zijn gitaar niet alleen woest laten gillen maar de noten verlaten vaak ook glijdend, jankend en soms vervormd de versterker. Het zijn vraagtekens van noten die laconiek om aandacht vragen. Of het zijn verlegen klanken die de vette bas van Thys naar huis brengen. Tassin doet dat met zijn vingers, elektronica is vrijwel afwezig. Hij kan met zijn vingers zijn gitaar ook laten jubelen als een overactieve puber of laten dromen als een schoolmeisje. Zijn composities zijn ijzersterk, en zeker niet alleen het titelnummer waarbij de blues niet alleen druipt maar ook zijn muziek omarmt. Om ten slotte in ‘The night is young’ de luisteraar in slaap te kussen. (Tom Beetz, Jazzflits)

Zijn composities zijn ijzersterk, en zeker niet alleen het titelnummer waarbij de blues niet alleen druipt maar ook zijn muziek omarmt (Jazzflits)

Lien

Margaux Vranken - Purpose- BX1

Margaux Vranken, l’invitée culture de Fabrice Grosfilley sur BX1 pour présenter “Purpose”

Margaux Vranken, l’invitée culture de Fabrice Grosfilley sur BX1 pour présenter “Purpose”

Lien

Manu Louis premiere on SKUG

Ein weiterer, bewegter Musik-/Video-/Kunst-Meilenstein aus dem Steinbruch des belgischen Wahlberliners Manu Louis, exklusiv mit den dazugehörenden Gedanken zur Zeit.

Der “Iannis Xenakis des Dancefloor”

Lien

Julien Tassin - Moondancer - Dansende Beren

Op “Blackout” horen we Julien Tassins talent om beelden te creëren met zijn muziek. Vanaf de eerste noten komt zijn vindingrijk gevoel voor melodie naar boven en ontstaat er een filmische sfeer. Wanneer de ritmesectie invalt, wordt de dromerige jazzy getild naar een groove die potig klinkt en nogmaals in de verf zet dat zijn muziek niet in een vakje te plaatsen is. Ergens tussen de jazz en rock vindt de muzikant een heel eigen wereld die hij met veel durf en creativiteit naar hartenlust verkent. We zijn benieuwd om te ontdekken hoe de rest van die wereld klinkt op zijn album Moondancer. (Dansende Beren)

Op “Blackout” horen we Julien Tassin talent om beelden te creëren met zijn muziek. (premiere in Dansende Beren)

Lien

Félix Zurstrassen - Nova - Citizen Jazz

La musique de Félix Zurstrassen est subtile et nécessitait en effet des musiciens qui en saisissent l’intention. C’est le cas avec Nelson Veras, guitariste déroutant de fluidité et d’inventivité mais aussi avec Antoine Pierre, le complice de longue date, batteur surprenant d’aisance, qui attaque sa batterie d’un mouvement continu comme d’un seul geste, englobant tout et ponctuant ses rythmes de pichenettes bien placées. Le déchaînement sur le titre éponyme en est une belle représentation. Le temps est très subjectif à l’écoute de ce Nova, dont on ne perd pas une miette. Neuf compositions originales signées par le bassiste qui s’en tient à la basse électrique sur l’intégralité de l’album, auxquelles s’ajoute la version d’« April in Paris », qu’une telle formation ne pouvait que rafraîchir. Nova est un disque aussi léger que profond, une musique qui ne dit pas tout tout de suite, faite de multiples recoins, et qui se révèle graduellement.

“Nova est un disque aussi léger que profond, une musique qui ne dit pas tout tout de suite, faite de multiples recoins, et qui se révèle graduellement.”

Lien