Auteur, compositeur et interprète, née à Rio de Janeiro, elle débute sa carrière en 1968.

La maison de disque Tapecar produit son premier 45 T. avec le titre  » Recado de paz » qui sort en 1975 et coïncide avec sa consécration. Elle reçoit un trophée de Diários Associados qui la projette au devant de la scène, la considérant comme l’une des cinq plus grandes chanteuses brésiliennes. Cette reconnaissance s’affirme d’autant plus qu’en 1978 elle était la première artiste à signer avec Capitol Records du Brésil, elle obtient les meilleures places dans les hit-parades de tout le Brésil avec son LP Marcia Maria. A cette occasion elle lançait le rythme  » samba-funk « .

Depuis, Márcia Maria participe aux festivals et concerts dans le monde entier au mêmes programmes que les plus grands musiciens, chanteurs et chanteuses, tels que H. Hancock, P. Woods, J. Scofield, Carmen Mac Rae, Etta James, M. Makeba, Gilberto Gil, et bien d’autres.

En savoir plus


Un des moments des plus émouvant fut sans doute le  » Tribute to Tom Jobim  » aux Beaux Arts de Bruxelles avec la présence également de Chico Buarque, Caetano Veloso, du quartet Morelenbaum et de Joe Henderson.

Elle est aussi guest de la soirée du batteur français André Ceccarelli pour la Nuit des Musiciens du Jazz au Théatre Trianon à Paris.

De plus, elle a enregistré en Belgique un CD « Passion » (IGLOO Records) avec entre autres, le pianiste Eric Legnini, le contrebassiste J. L. Rassinfosse et le batteur Bruno Castelucci, avec la participation spéciale du compositeur guitariste brésilien Toninho Horta et du guitariste belge Philip Catherine.

La pianiste belge Anne Wolf l’invite à participer au CD « Amazone » (IGLOO Records), prix Django Reinhardt.

Elle est guest dans les CDs des musiciens français, comme les bassistes comme J.M.Jafet, Fréderic Monino, le pianiste Alfio Origlio, ainsi que des musiciens brésiliens comme le guitariste et compositeur Nelson Angelo, Marito Correa et le compositeur Antenor Bogéa.

Fermer