On navigue entre ballades (Morning Phase, Long Journey, Desolate) et rythmes plus bluesy (My Old Country). Tantôt la guitare s’allie au soprano (Big Sur), tantôt au violoncelle (Arizona Trip) ou à la contrebasse (Sunny Spell). Parfois, elle se dédouble, entre guitare acoustique et électrique (Nacimiento Road). Dans l’intro de Long Journey, elle prend des allures country/folk; dans Big Sur, elle épouse le son cristallin d’un xylophone. Les couleurs sonores se fondent comme dans un arc-en-ciel, rien ne détone, tout s’harmonise au service du lyrisme mélodique. (Claude Loxhay)

« Les couleurs sonores se fondent comme dans un arc-en-ciel, rien ne détone, tout s’harmonise au service du lyrisme mélodique. »

Lien