« Le père, Steve, maîtrise la tradition, celle raffinée apprise aux côtés de Jacques Pelzer et Chet Baker. Le fils, Greg, a hérité du souffle poétique et de l’humour paternel. Avec le sublime pianiste Pascal Mohy, la contrebasse de Cédric Raymond et une touche US avec le batteur JamesWilliams, leurs compositions se savourent comme un bon cru au parfum nostalgique. Et on craque » (JP Goffin, L’Avenir)

 

« leurs compositions se savourent comme un bon cru au parfum nostalgique. Et on craque »

Lien