« Lundi 2 septembre, à la Maison Pelgrims de Saint-Gilles, avait lieu la présentation du livre Igloo Records en 40 mouvements, célébrant les 40 ans d’existence du label belge. Sous la direction de Daniel Sotiaux (l’un des fondateurs d’Igloo) et de Jean-Pierre Goffin (journaliste au journal L’Avenir), le livre est publié dans la collection Les Voies de la Création, collection issue du PAC à l’initiative de Claude Fafchamps et Roland de Bodt, une collection dans laquelle étaient déjà parus les livres Sur la piste du Collectif du Lion et Théâtre des Doms.

En 280 pages, l’ouvrage retrace toute l’histoire de l’ASBL Igloo, depuis sa création en plein milieu d’une effervescence culturelle post-soixante-huitarde qui a vu naître une série de structures de défense et de diffusion d’artistes indépendants, comme Diffusion Alternative, Les Lundis d’Hortense et son label LDH ou d’éphémères labels tels que Les Disques du crépuscule ou comme Crammed Discs, toujours en activités.

Si Igloo est actuellement perçu comme le label jazz en Belgique francophone, à ses débuts, ce n’est pas le cas. Ainsi le premier vinyl IGL 001 est dédié au comédien et récitant Jean-Paul Ganty, fervent admirateur du poète Achille Chavée. Les productions suivantes seront consacrées aux mouvances de musique contemporaine (André Stordeur, Léo Küpper). Il faut attendre la reprise du label LDH pour voir apparaître les premiers albums de jazz (quintet Charles Loos-Serge Lazarévitch, ACT Big Band de Félix Simtaine ou Paolo Radoni). (…) Claude Loxhay

« Igloo Records en 40 mouvements, 40 ans d’histoire discographique » (Claude Loxhay, Jazzaround)

Lien