« Le label bruxellois Igloo sort un livre qui raconte une sacrée tranche de belgitude culturelle. Des centaines de photos à l’appui. »

Igloo Records en quarante mouvements est un copieux ouvrage collectif de 280 pages en format A4 compilant des centaines de photos, une brassée de textes et le décompte-chronique des 440 disques issus du label, par ordre chronologique.

« On entre dans le livre comme on le sent », nous dit-on, histoire, peut-être, d’expliquer que les pages, bizarrement, ne sont pas numérotées. A moins que l’on puisse vraiment prendre en cours de route la saga débu- tée en 1978. Lorsque le comédien Jean- Paul Ganty, entiché du patrimoine littéraire à la Achille Chavée, se met en tête de publier un disque de… poésie. Ouch. Pas la peine de demander aux multinationales d’alors, Polydor ou CBS : ni leur créneau, ni leur credo. Igloo Records se crée donc sur la devise postsoixante-hui- tarde : réalisez ce dont vous rêvez. (…)

(Philippe Cornet, LE VIF Focus, 19.03.20)

 

« Le jazz en son Igloo » (Philippe Cornet, Le Vif Focus)

Lien