« L’Âme des poètes sort son huitième album toujours magnifiquement dédié à la chanson française. Et particulièrement à ses métèques. »

« Le métèque » évidemment, mais aussi « La Mamma », « T’as beau pas être beau », « Bruxelles », « Le chant des partisans », « La complainte du phoque en Alaska », etc. Des chansons magnifiques, qui rappellent des souvenirs aux moins jeunes, qui attendrissent toujours. Mais au-delà de la qualité intrinsèque de ces chansons, c’est la façon dont ce trio les transmet qui est emballante : les musiciens respectent ces mélodies et leur apportent en plus, par leurs arrangements et leurs impros, un supplément d’âme qui touche, séduit et émeut

JC Vantroyen, Le Soir

« L’Âme des poètes sort son huitième album toujours ma- gnifiquement dédié à la chanson française. »

Lien