« Un violoncelle, un piano, des percussions, et puis surtout le saxophone et la clarinette basse de Toine Thys… »

« (…) une telle musique nous fait respirer le grand air » (Noadya Arnoux, Jazz Magazine 03/2021)