« Les guitares d’Hervé Samb ajoutées au « Trio » contribuent à cette espèce de motricité afro-jamaïco-funk jamais caricaturale aux couleurs nuancées qui nous font passer d’un bonheur tranquille à l’allégresse, en passant par d’authentiques moments de frayeur et de rage »

**** « D’un bonheur tranquille à l’allégresse, en passant par d’authentiques moments de frayeur et de rage »

Lien