« Grandement inspirés par la filmographie de Werner Herzog, les dix titres laissent la part belle au groove généré par l’orgue d’Arno Krijger, alors que la puissance et l’invention apportées par le batteur donnent un nouveau souffle au projet. Un album qui respire le plaisir de jouer. »

« Un album qui respire le plaisir de jouer. »

Lien