Jean-Philippe Collard-Neven

Pianiste et compositeur belge, né en 1975. Passionné par toutes les musiques d’aujourd’hui, Jean-Philippe Collard-Neven s’est forgé un jeu personnel au contact de différentes pratiques musicales : le répertoire classique et contemporain, le jazz, l’improvisation, la chanson française, la musique électro, les rencontres avec le théâtre, la danse et le cinéma muet. La pratique et la confrontation permanente de ces genres très différents se sont peu à peu fondues en une vision décloisonnée de la musique. Jean-Philippe Collard-Neven nous donne à entendre des filiations inattendues, des passerelles qui tissent leurs liens au travers de l'histoire de tous les genres musicaux et enjambent les continents sonores sans se soucier des frontières ni des catégories établies. Premier prix au concours Dexia. En 2003, l’Union des Compositeurs belges lui décerne le trophée FUGA pour son activité en faveur du répertoire belge. Il reçoit en 2008 l'Octave de l'artiste de l'année. Il se produit régulièrement comme soliste et chambriste dans différents festivals européens: Ars Musica, Festival Présence de Radio France, Musica Strasbourg, Las Semanas musicales de Frutillar (Chili), Festival de Varsovie, festival Agora de l’IRCAM, Festival d’Automne de Madrid, Euro-Jazz Festival de Mexico, Why note à Dijon, Lille piano Festival, Musiques Démesurées (Clermont-Ferrand), Festival Lucero (Paris), Festival des Midis-Minimes, Couleurs Jazz (Sidi bou Saïd, Tunisie), Gaume Jazz Festival, Klara Festival-Festival des Flandres, Festival Images Sonores de Liège, les Nuits Bleues (Arc-et-Senans)… Il fut pianiste durant cinq années de l'ensemble Musiques Nouvelles. Il a également joué avec le groupe Art Zoyd (France), l'ensemble 88 (Pays-Bas), le Choeur de chambre de Namur, L'orchestre de chambre de Wallonie, L'orchestre Philharmonique de Lille, la Philharmonie d'Anvers... ; les chefs d'orchestre Patrick Davin, Pierre Bartholomée, Jean-Paul Dessy... Il forme depuis 1998 un duo avec l'altiste français Vincent Royer. En 2000, le 25e anniversaire de la mort de Chostakovich leur donne l’occasion d’interpréter son oeuvre ultime, la sonate pour alto et piano, en présence d’un de ses derniers élèves, Viktor Kissin. Celui-ci accepte rapidement le projet de lui-même écrire une sonate pour le duo. C’est le début d’une série de commandes parmi lesquelles il y aura Suzanne Giraud, Jean-Pierre Deleuze, Jean-Luc Fafchamps, Vinko Globokar, Michaël Riessler, Luc Ferrari, David Shea, Fabrizio Cassol, le plasticien Bob vershueren qui compose des bandes sonores à partir de manipulations de végétaux sur lesquelles le duo improvise. Ils ont enregistré pour le label Sub Rosa le cycle The Book of Scenes de David Shea en trio avec le compositeur au sampler, ainsi que Didascalies, un cd-dvd reprenant les oeuvres écrites par Luc ferrari pour le duo, accompagné d'un documentaire filmé lors de l'enregistrement à Paris, un mois avant le décès du compositeur. Cet enregistrement a été Coup de coeur 2008 de l'Académie Charles Cros. Il affectionne particulièrement travailler en lien étroit avec des compositeurs et participer à la gestation d'oeuvres écrites à son intention. Il a eu l'occasion de travailler avec Michaël Lévinas, Horatiu Radulescu, Philippe Boesmans, Bruno mantovani, Claude ledoux, Benoît Mernier, Alexander Knaifel... Par ailleurs, Jean-Philippe Collard-Neven consacre une large partie de son travail à des collaborations avec le théâtre en tant que compositeur, arrangeur et improvisateur. Il compose des musiques de scène pour les spectacles : le soleil dans la cheminée, écrit et mis en scène par Martine Godard (primé au festival de Huy) ; Mardi, de Edward Bond, mis en scène par Sylvain Plouette ; l’ogrelet, de Suzanne Lebeau, mis en scène de Valérie Cordy; la fée au cerf-volant, écrit et mis en scène par Geneviève Damas ; Molly à vélo et Molly au Château, de Geneviève Damas, mise en scène de Pietro Pizzuti (festival de Spa), l’Installé, d’Alain Spièss, mise en scène de Françoise Spièss (création au Théatre Daniel Sorano à Vincennes), Cajou, de Patrick Lerch, mise en scène de Geneviève Damas, L'épouvantable petite princesse de Geneviève Damas, mise en scène D'ariane Buhbinder… . Il participe aux soirées Portée-portrait pour lesquelles il compose, improvise ou interprète en inter-action avec la lecture de différents auteurs : Caroline Lamarche, Jacqueline Harpman, Jean-Luc Outers, Marcel Moreau, Laurent de Graeve, François Emmanuel, Didier Decoin, Eugène Savitzkaïa… . Il compose et enregistre une musique pour une dramatique radio consacrée à la leçon de chant de François Emmanuel, lue par l’auteur. En 2001, il a composé un trio à clavier qui lui fut commandé par l’Ensemble Musiques Nouvelles et un quatuor à cordes commandé par le Luthier suisse Claude Lebêt. Il vient d'achever de composer une musique pour le documentaire "l'Or Bleu" de Damien de Pierpont. En chanson française, on a pu le voir aux côtés d'Oscar Beek, Zoé, Ann Gaytan, Venus... . Après un premier cd salué par la presse internationale, il sort un nouvel album, Second Move, en duo avec le contrebassiste de jazz Jean-Louis Rassinfosse. A l'occasion d'Ars Musica 2008, est paru chez Fuga Libera un cd consacré à la musique de chambre de Jean-Luc Fafchamps avec l'altiste Vincent Royer, le clarinettiste Jean-Michel Charlier et le quatuor Danel. Il enregistre également les 12 Notations de Pierre Boulez sur un piano mécanique qui jouait durant l'exposition que le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Bozar) a consacée à Paul Klee jusqu'au mois de mai 2008. Il se produit dans des récitals Schumann, Schubert et Brahms en compagnie de l'altiste Paul Declerck. Il a récemment interpété le Via Crucis de Liszt en soliste avec le Collegium Vocale sous la direction de Patrick Davin. Il a réalisé une intégrale de Léos Janácek ainsi qu'un cd consacré à la musique pour piano de Bruno Mantovani. Jean-Philippe Collard-Neven est professeur de Musique de Chambre et d’improvisation au Conservatoire Royal de musique de Mons. Il enseigne également à l'Académie d'été de Libramont.